DOM HEIL

 

Drôlement, les amants, sagement mais intensément vivent le confinement.

Ils cherchent expressément, le meilleur environnement pour agréablement passer de bons moments. Joyeusement et calmement, ils essaient de passer leur temps le plus superbement possible, en mimant amoureusement leurs gestes passés.

 

Brièvement, parfois, plus par empêchement que par évitement, ils tombent dans des embrassements très chaleureusement.

 

Catégoriquement, le confinement dans cet environnement, est source de câlinement.

 

Périodiquement, ils espèrent que cet empêchement sera carrément un moyen de voir la vie constitutionnellement, tel des déments ! Victorieusement ! 

 

 

Exercice n 3 

 

Il y a des jours où j’en ai marre, je laisserais tout tomber j’irais ...

 

N’importe où ! Le problème c’est que « n’importe où », n’est pas identifié dans google map ! 

J’ai beau taper, NIM, PORTE, QUOI, OÙ, rien ne sort et je sais même pas quand j’y arriverai ! 

Quand je demande à mes amis de me donner le chemin, ils me répondent que c’est nulle part, 

Mais quand je tape Nulle part sur mon écran de GPS, il me demande la rue, et je la connais pas ! 

 

C’est nul ! 

J’en ai marre ! Je veux aller ailleurs, mais pour aller ailleurs il faut savoir quoi mettre dans ma valise, qui est faite du coup n’importe comment.

 

Peu importe ! Un jour comme aujourd’hui, le principal, c’est que j’en ai marre ! Et que ce qui m’importe c’est de foutre le camp ! 

 

Alors, j’ai décidé que j’irai n’importe où, que cela n’en déplaise à ma mère, parce que N’importe où, c’est mieux qu’ici ou ailleurs, la vie que je mènerai, n’importe laquelle sera mieux que n’importe quelle autre vie ! 

Que vous importe que je me porte mal ? 

C’est un mal pour un bien, même si c’est n’importe quoi, et n’importe où !!